Avis concernant les grands voyageurs: le Sud-Ouest et Delta décernent les prix «les moins chers» aux États-Unis

Anonim

Voyageurs fréquents, écoutez. Le mardi est le jour le moins cher pour utiliser vos miles aériens. Et vous êtes plus susceptible de trouver les billets prime en classe autocars nationaux les moins chers sur Southwest et Delta.

Au moins, c’est la conclusion d’un nouveau rapport publié par MileCards.com, un site Web qui permet aux utilisateurs de comparer les cartes de crédit de voyage en fonction de la région où ils souhaitent voyager. Le groupe affirme avoir analysé «plus de 100 000 combinaisons de dates et d'itinéraires de voyages à prime parmi les programmes de fidélisation des cinq plus grandes compagnies aériennes américaines». Les cinq plus grands transporteurs américains sont American, Delta, United, Southwest et Alaska Airlines.

L'analyse MileCards.com a porté exclusivement sur les récompenses nationales pour les voyages en classe économique. Parmi les découvertes notables:

- En moyenne, les voyageurs fréquents dépenseront le moins de miles ou de points pour un voyage prime le mardi. MileCards.com indique que «parmi toutes les compagnies aériennes étudiées, les prix sont mardi inférieurs de 26% en moyenne à ceux du jour le plus cher», c'est-à-dire dimanche.

AUJOURD'HUI DANS LE CIEL : FlyerTalk Awards 2017: les meilleurs programmes de fidélité sont ...

- Les récompenses Rapid Rewards de Southwest et SkyMiles de Delta ont été les moins chères pour obtenir des récompenses aux États-Unis, selon MileCards.com. Son analyse a révélé que Southwest facturait en moyenne 13 629 miles pour un aller-retour. "Le problème, " dit MileCards.com, est que "le sud-ouest ne vole pas vers Hawaii, ni vers certaines destinations populaires du continent américain, comme Vail et Anchorage."

Le programme SkyMiles du transporteur, tourné en dérision par de nombreux cercles de grands voyageurs pour la valeur perçue comme médiocre des miles Delta, a révélé un prix moyen aller et retour national de 27 871 miles sur tous les itinéraires à l'analyse. La moyenne de Delta a chuté à 20 0001 milles aller-retour lorsque l'on ne regarde que les routes où Southwest exploite également des vols - un sous-ensemble plus limité.

Sentant peut-être le décalage entre la forte performance de Delta et sa réputation auprès des amateurs de grands voyages, MileCards.com a fourni une explication dans son analyse.

EN IMAGES: Dans les coulisses de Delta (l' histoire continue ci-dessous )

FacebookTwitterGoogle + LinkedIn

Dans les coulisses de Delta Air Lines

Plein écran

Publier sur Facebook

Posté!

Un lien a été posté sur votre flux Facebook.

Le 29 avril 2016, le premier avion gros porteur Airbus A321 de Delta Air Lines repose devant un hangar de l'entreprise de l'aéroport d'Atlanta. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le nez d'un Airbus A330-300 de Delta Air Lines, vu dans la plaque tournante de la compagnie à Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Plusieurs avions à réaction de Delta Air Lines reposent devant un hangar le 29 avril 2016 à Atlanta. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste de

Plein écran

Un siège de première classe du Delta One, vu le 29 avril 2016 à l'aéroport international Atlanta Hartsfield-Jackson d'Atlanta. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Les avions Delta Air Lines se rendront au hub de la compagnie à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les travailleurs des installations TechOps de Delta Air Lines changent le moteur d'un avion à réaction MD-88 le 29 avril 2015 à l'aéroport international Atlanta Hartsfield-Jackson. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Les membres des médias prennent des photos des jets de Delta Air Lines devant un hangar de son hub d'Atlanta le 29 avril 2016, lors de la journée des médias de l'entreprise. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Le logo de Delta Air Lines, visible à l'intérieur d'un avion long courrier A330 d'Airbus, le 29 avril 2016 à l'aéroport international Atlanta Hartsfield-Jackson. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

La cabine de première classe, à bord du nouvel Airbus A321 de Delta Air Lines, a été vue lors de la journée des médias à l'aéroport d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

La cabine de première classe, à bord du nouvel Airbus A321 de Delta Air Lines, a été vue lors de la journée des médias à l'aéroport d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un membre des médias vérifie le nouvel avion Airbus A321 de Delta Air Lines lors d'une visite au hub d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

La cabine de classe économique, à bord du nouvel Airbus A321 de Delta Air Lines, a été vue lors de la journée des médias à l'aéroport d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

La cabine de première classe, à bord du nouvel Airbus A321 de Delta Air Lines, a été vue lors de la journée des médias à l'aéroport d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un membre des médias vérifie le nouvel avion Airbus A321 de Delta Air Lines lors d'une visite au hub d'Atlanta des compagnies aériennes le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

La cabine économique du nouvel Airbus A321 de Delta est présentée lors de la journée des médias de la société à l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un membre de l'équipage de Delta sert le déjeuner aux médias lors d'une visite guidée du nouvel avion Airbus A321 du transporteur, le 29 avril 2016 à l'aéroport d'Atlanta. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Un déjeuner est servi aux médias lors d'une visite de son nouvel avion Airbus A321, le 29 avril 2016, à l'aéroport international Atlanta Hartsfield-Jackson. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Sièges de première classe, vus à bord d'un Boeing 737-900 de Delta Air Lines lors de la journée annuelle des médias organisée par la société dans son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste pour

Plein écran

Les sièges de première classe sont vus ici sur un Delta Boeing 737-900 lors de la journée des médias de la société dans son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les sièges de la classe Coach sont vus sur un Delta Boeing 737-900 lors de la journée des médias de la société à son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Boeing 737-900 de Delta Air Lines, fraîchement sorti de l'usine de Seattle, repose devant un hangar dans la plaque tournante du transporteur à Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste pour

Plein écran

Les membres des médias trouvent refuge le 29 avril 2016 dans l'ombre d'un Delta Boeing 757-200 devant un hangar situé dans la plaque tournante du transporteur à Atlanta. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste pour

Plein écran

Sièges en classe entraîneur, vus à bord d'un Airbus A330 de Delta Air Lines lors de la journée de presse annuelle de la compagnie à son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le premier avion Airbus A321 de Delta Air Lines reposant devant l'aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta, le 29 avril 2016, repose devant un hanagar de la compagnie. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les phares d'atterrissage avant uniques à DEL du premier avion à réaction Airbus A321 de Delta Air Lines sont vus à l'aéroport d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Des reporters et des blogueurs explorent le nouvel avion à réaction Airbus A321 de Delta lors d'une visite à l'aéroport d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste pour

Plein écran

Le logo de Delta est visible sur l'avion CSeries de Bombardier lors d'une visite à Atlanta le 29 avril 2016. Les deux sociétés ont signé un contrat d'achat pour l'avion plus tôt dans la semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Des reporters et des blogueurs explorent l'avion CSeries de Bombardier lors de la journée des médias de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. L'avion visitait le hub du transporteur à la suite d'une commande d'au moins 75 exemplaires au début de la semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Les membres des médias explorent l'avion à réaction CSeries de Bombardier lors de la journée des médias de Delta, le 29 avril 2016. L'avion à réaction se rendait dans la plaque tournante du transporteur à la suite d'une commande pour l'avion plus tôt dans la semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Moodlighting baigne un Boeing 737-900 de Delta Air Lines à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste de

Plein écran

Des bacs à bagages pendaient dans l'avion CSeries de Bombardier lors d'une tournée à Atlanta le 29 avril 2016. L'avion à réaction se rendait dans la plaque tournante du transporteur à la suite d'une commande de l'avion plus tôt dans la semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Un journaliste examine l'avion à réaction CSeries de Bombardier lors de la journée des médias de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. L'avion à réaction visitait le hub du transporteur à la suite d'une commande de l'avion plus tôt dans la semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Les membres des médias explorent l'avion à réaction CSeries de Bombardier lors de la journée des médias de Delta à Atlanta, le 29 avril 2016. L'avion à réaction se rendait dans la plaque tournante du transporteur à la suite d'une commande de l'avion plus tôt dans la semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

L'avion à réaction CSeries de Bombardier se rendra le 29 avril 2016 à l'Aéroport international Hartsfield-Jackson d'Atlanta pour une visite des médias. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

L'avion à réaction CSeries de Bombardier se rend à l'aéroport d'Atlanta pour des visites de presse le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Des pilotes de Bombardier montrent aux employés de Delta le cockpit du jet CSeries lors d'une visite à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le biréacteur CSeries de Bombardier se rend à Atlanta pour des visites de presse le 29 avril 2016 à la suite d'une commande de Delta effectuée plus tôt la même semaine. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Un Douglas DC-3 poli et sans métal, aux couleurs de Delta, repose au Delta Museum, à proximité de l'aéroport d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Uniformes d'agents de bord vintages dans une série d'étalages dans un Boeing 767-200 converti au Delta Museum le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le technicien James Dow travaille sur un moteur Pratt & Whitney 4000 dans les installations TechOps de Delta dans son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un moteur est prêt à être testé aux installations TechOps de Delta à son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Des moteurs attendent d'être testés dans une installation caverneuse du TechOps de Delta, à son hub d'Atlanta, le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les roues destinées aux avions à réaction MD-90 reposent sur le sol de l'installation TechOps de Delta à son hub d'Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un ensemble d'escaliers unique permet d'accéder au sommet du moteur géant GE-90, l'un des plus grands au monde, sur un Boeing 777-200LR de Delta Air Lines dans les installations TechOps de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer -Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Un Boeing 777-200LR de Delta Air Lines aux installations TechOps de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Comme des rangées de dents, des dizaines de minuscules pales de ventilateur recouvrent le noyau intérieur exposé d'un moteur des installations TechOps de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Boeing 757-200 de Delta Air Lines reçoit des modifications aux installations TechOps de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les autocollants recouvrent une boîte à outils destinée aux employés des installations TechOps de Delta à Atlanta le 29 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le premier Boeing 747-400 appartenant à Delta Air Lines est remorqué le 30 avril 2016 vers le Delta Museum, adjacent à l'aéroport d'Atlanta, jusqu'à son nouveau domicile. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste de

Plein écran

Le premier Boeing 747-400 appartenant à Delta Air Lines est remorqué le 30 avril 2016 vers le Delta Museum, adjacent à l'aéroport d'Atlanta, jusqu'à son nouveau domicile. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste de

Plein écran

Le premier Boeing 747-400 appartenant à Delta Air Lines est remorqué le 30 avril 2016 vers le Delta Museum, adjacent à l'aéroport d'Atlanta, jusqu'à son nouveau domicile. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste de

Plein écran

Le premier Boeing 747-400 appartenant à Delta Air Lines est remorqué le 30 avril 2016 vers le Delta Museum, adjacent à l'aéroport d'Atlanta, jusqu'à son nouveau domicile. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste de

Plein écran

Le premier Boeing 747-400 appartenant à Delta Air Lines est remorqué le 30 avril 2016 vers le Delta Museum, adjacent à l'aéroport d'Atlanta, jusqu'à son nouveau domicile. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste de

Plein écran

Intéressé par ce sujet? Vous voudrez peut-être aussi voir ces galeries de photos:

Rejouer

    1 sur 53

    2 sur 53

    3 sur 53

    4 sur 53

    5 sur 53

    6 sur 53

    7 sur 53

    8 sur 53

    9 sur 53

    10 sur 53

    11 sur 53

    12 sur 53

    13 sur 53

    14 sur 53

    15 sur 53

    16 sur 53

    17 sur 53

    18 sur 53

    19 sur 53

    20 sur 53

    21 sur 53

    22 sur 53

    23 sur 53

    24 sur 53

    25 sur 53

    26 sur 53

    27 sur 53

    28 sur 53

    29 sur 53

    30 sur 53

    31 sur 53

    32 sur 53

    33 sur 53

    34 sur 53

    35 sur 53

    36 sur 53

    37 sur 53

    38 sur 53

    39 sur 53

    40 sur 53

    41 sur 53

    42 sur 53

    43 sur 53

    44 sur 53

    45 sur 53

    46 sur 53

    47 sur 53

    48 sur 53

    49 sur 53

    50 sur 53

    51 sur 53

    52 sur 53

    53 sur 53

Lecture automatique

Affiche des vignettes

Afficher les légendes

Dernière diapositive suivante

«Au cours des dernières années, Delta a cessé de publier une liste de prix d’attribution et a élargi la gamme de prix facturés. Désormais, les billets de bus pour l’économie nationale se trouvent sur de nombreux itinéraires pour un aller-retour de 15 000 km, et d’autres à 15 000 km, tandis que d’autres coûtent plus cher que l’ancien standard. Ce faisant, il aura plus de souplesse pour se rapprocher des prix en points de Southwest, qui ne publie pas de menu de prix de récompense. "

De plus, MileCards.com note que Delta pourrait être moins compétitive si son analyse de billets prime s’étendait aux billets internationaux en classe affaires.

"Le revers de la médaille est que Delta a augmenté de manière agressive les prix des récompenses internationales de la classe affaires qui ne font pas partie de cette étude", indique MileCards.com dans son analyse. «Une récompense accordée à l’Europe par l’un des partenaires de Delta en classe affaires coûte désormais 170 000 aller-retour, contre 125 000 km l’année précédente.»

AUJOURD'HUI DANS LE CIEL : La flotte et les hubs d'American Airlines, en chiffres (l' histoire continue ci-dessous )

FacebookTwitterGoogle + LinkedIn

La flotte et les hubs d'American Airlines

Plein écran

Publier sur Facebook

Posté!

Un lien a été posté sur votre flux Facebook.

La queue d'un Boeing 777 d'American Airlines jette un coup d'œil dans un hangar de l'aéroport international de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Deux avions d’American Airlines Boeing 757 se croisent à l’aéroport international O'Hare de Chicago en juin 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des

Plein écran

Un Airbus A330 d’American Airlines atterrit à Londres Heathrow en mars 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les équipages poussent un Boeing 757 d'American Airlines par une porte à l'aéroport international O'Hare de Chicago le 27 juin 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Boeing 777-200 d'American Airlines décolle de l'aéroport international de Los Angeles en janvier 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des

Plein écran

Classe affaires à bord du Boeing 777-300 d'American Airlines. Le 777-300 a rejoint la flotte en 2012. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un American Eagle Bombardier CRJ-200 se rend en taxi à l’aéroport international de Phoenix Sky Harbor en mai 2014. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des

Plein écran

Un avion American Airlines A321 d’American Airlines atterrit à l’aéroport international de Phoenix Sky Harbor le 2 février 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste de

Plein écran

L'ancienne livrée d'American Airlines, vue sur un jet à la retraite du MD-80 à Roswell, au Nouveau-Mexique, en août 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un avion régional American Eagle Embraer ERJ-145 décolle de l'aéroport international de Dallas / Fort Worth le 5 août 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un avion régional American Eagle Bombardier CRJ-900 prend un taxi pour se rendre à la piste de l'aéroport international Charlotte Douglas le 31 octobre 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un turbopropulseur American Eagle Bombardier Dash-8 attend le départ de l'aéroport international Charlotte Douglas le 31 octobre 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un avion à réaction American Eagle Embraer E170 passe devant le signe emblématique d'Hollywood lors de son approche finale à l'aéroport international de Los Angeles le 8 novembre 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste de

Plein écran

Un Boeing 767-300 d'American Airlines atterrit à la porte après son atterrissage à l'aéroport international de Los Angeles en novembre 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des vols

Plein écran

Un Boeing 777-300 d'American Airlines arrive à l'aéroport international de Los Angeles le 8 novembre 2015. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des

Plein écran

Un Boeing 757-200 d'American Airlines atterrit à l'aéroport JFK de New York le 16 janvier 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Une fusée MD-80 d'American Airlines au départ de Reno-Tahoe en février 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Boeing 767-300 d’American Airlines quitte Londres Heathrow le 6 mars 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Une série de queues American Eagle parsèment le hall G de l'aéroport international O'Hare de Chicago en avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Special for

Plein écran

Un Boeing 787 "Dreamliner" d'American Airlines atterrit à l'aéroport international O'Hare de Chicago le 24 avril 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial

Plein écran

Entouré par des jets Delta Air Lines, un A320 d’American Airlines Airbus s’envole pour le départ le 30 avril 2016 à Atlanta. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial pour

Plein écran

Un Boeing 777-200 d’American Airlines se rendant à la porte d’entrée après son arrivée à Francfort, en Allemagne, le 26 juin 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Airbus A319 d’American Airlines atterrit à l’aéroport international de Seattle-Tacoma le 22 août 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécial

Plein écran

Un Boeing 737 d'American Airlines décolle de l'aéroport international de Los Angeles en septembre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Airbus A321 d'American Airlines décolle de l'aéroport international de Los Angeles en septembre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécial

Plein écran

Un Boeing 787-8 Dreamliner d'American Airlines atterrit à l'aéroport international de Los Angeles en septembre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des

Plein écran

Un Boeing 787-8 Dreamliner d'American Airlines atterrit à l'aéroport international de Los Angeles en septembre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécialiste des

Plein écran

La nouvelle cabine économique premium d'American Airlines, à bord de son nouveau Boeing 787-9 Dreamliner à l'aéroport de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

La cabine économique d'American Airlines, à bord de son nouveau Boeing 787-9 Dreamliner à l'aéroport de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le nouveau Boeing 787-9 Dreamliner d'American Airlines, vu à l'aéroport de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Le 14 octobre 2016, un Boeing 737 d'American Airlines franchit une barrière pour se rendre à l'aéroport international de Dallas-Fort Worth. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un Boeing 767-300 d'American Airlines taxis ayant décollé de l'aéroport international de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Les avions American Airlines sont prêts à décoller de l'aéroport international de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren / Spécial Jeremy Dwyer-Lindgren, Spécialiste

Plein écran

Un MD-80 d’American Airlines atterrit à l’aéroport international de Dallas / Fort Worth le 14 octobre 2016. Jeremy Dwyer-Lindgren, spécial

Plein écran

Un signe de bienvenue pour l'aéroport international de Dallas / Fort Worth. DFW a été la plaque tournante la plus fréquentée des États-Unis (par les passagers) en 2015. PR NEWSWIRE

Plein écran

La ligne d'horizon de Charlotte. L'aéroport de Charlotte a été la deuxième plaque tournante américaine (en nombre de passagers) en 2015. Chuck Burton, AP

Plein écran

Un enfant marche dans l'aéroport de Miami. Miami International a été la troisième plaque tournante américaine (en nombre de passagers) en 2015. J Pat Carter, AP

Plein écran

La ligne d'horizon de Chicago. En 2015, l'aéroport O'Hare de Chicago était le quatrième centre le plus achalandé des États-Unis (par les passagers). Kiichiro Sato, AP

Plein écran

La ligne d'horizon de Philadelphie. En 2015, l'aéroport international de Philadelphie était le cinquième centre le plus achalandé des États-Unis (par les passagers). Bruce Bennett, Getty Images

Plein écran

La ligne d'horizon de Phoenix. En 2015, l'aéroport international Sky Harbor de la ville était le centre le plus fréquenté des États-Unis (par les passagers). Phlens / iStockphoto, Getty Images

Plein écran

Un signe de bienvenue pour l'aéroport international de Los Angeles. LAX était le septième hub américain le plus achalandé (par les passagers) en 2015. Reed Saxon, AP

Plein écran

La ligne d'horizon de New York. American considère ses opérations dans les aéroports de JFK et de LaGuardia comme une plaque tournante combinée, bien que les aéroports soient séparés par un trajet en taxi considérable dans des conditions de trafic normales. Mark Lennihan, AP

Plein écran

Un vol d'American Airlines survolant le National Mall à Washington, DC L'aéroport national Reagan de Washington était le dixième hub le plus achalandé des États-Unis en 2015. Ben Mutzabaugh,

Plein écran

Intéressé par ce sujet? Vous voudrez peut-être aussi voir ces galeries de photos:

Rejouer

    1 sur 43

    2 sur 43

    3 sur 43

    4 sur 43

    5 sur 43

    6 sur 43

    7 sur 43

    8 sur 43

    9 sur 43

    10 sur 43

    11 sur 43

    12 sur 43

    13 sur 43

    14 sur 43

    15 sur 43

    16 sur 43

    17 sur 43

    18 sur 43

    19 sur 43

    20 sur 43

    21 sur 43

    22 sur 43

    23 sur 43

    24 sur 43

    25 sur 43

    26 sur 43

    27 sur 43

    28 sur 43

    29 sur 43

    30 sur 43

    31 sur 43

    32 sur 43

    33 sur 43

    34 sur 43

    35 sur 43

    36 sur 43

    37 sur 43

    38 sur 43

    39 sur 43

    40 sur 43

    41 sur 43

    42 sur 43

    43 sur 43

Lecture automatique

Affiche des vignettes

Afficher les légendes

Dernière diapositive suivante

- La plus chère des cinq grandes compagnies aériennes incluse dans l'analyse des récompenses de l'économie domestique par MileCards.com? Cette distinction est allée au programme américain AAdvantage. Les récompenses domestiques américaines les moins chères représentent en moyenne 47 017 miles pour une récompense aller-retour aux États-Unis aux dates et paires de villes analysées par le site Web.

«American AAdvantage offre l'expérience de recherche en ligne la plus incohérente», a déclaré MileCards.com à propos du programme. En particulier, le site Web a souligné que de nombreux vols sur les partenaires de voyages fréquents d'American «ne sont pas facilement visibles lors de la recherche sur le site Web AA.com».

- En ce qui concerne plus particulièrement Hawaii, l’une des principales destinations pour lesquelles les grands voyagistes américains espèrent utiliser leurs miles, l’analyse de MileCards.com a montré que le programme Mileage Plan d’Alaska Airlines offrait le prix moyen le plus bas. MileCards.com déclare: «Les vols (réservés via le programme d’Alaska Airlines) coûtent en moyenne 54 618 milles aller-retour, tandis que Delta arrive en deuxième position près avec 57 020 milles. United est ce qu'il y a de mieux pour les chasseurs de bonnes affaires flexibles, avec des récompenses «Saver» de 45 000 miles aller-retour disponibles pendant 51% des jours. "